Topique : la hiérarchie sociale

Un métro, un Guyanais et un Haïtien veulent monter une affaire. Le Métro se trouve plus compétent, il veut diriger. Le Guyanais n’est pas d’accord, car il veut diriger les autres qui doivent travailler. Le Haïtien, lui, veut passer à la fin de chaque mois ramasser la caisse. Donc l’affaire ne se montera jamais et le début de l’histoire est à réécrire.

 16 ans-f-Guyanaise-électricien-surveillante

Un Guyanais, dans une superbe voiture luisante, brillante et lavée chaque jour, ne peut plus attendre derrière la file de voitures arrêtées à cause du feu. Il prend alors la piste pour vélo pour  couper. C’est alors qu’une jeune fille Métro sur une mobylette surgit à droite. La jeune fille est obligée d’accélérer et frôle un gamin haïtien qui tombe. La voiture disparaît. Le gamin se relève, mais son père l’oblige à se recoucher et crie sur la Métro qui, complètement étourdie par ses cris et ce qu’il vient d’arriver, s’en va.

17-f-métro-militaire-sans travail

Topique : Hiérarchie économique,

Ces deux récits mettent en scène des rivalités entre personnes pour se positionner dans la  hiérarchie sociale.

Interprétation du premier récit 

 Les connotations sont:

Monter une affaire. : avoir l’esprit d’entreprise et un projet économique commun.

Compétent : savoir, qualification

Diriger : relation de pouvoir, rapport d’autorité

Pas d’accord : refus, contestation, résistance, opposition, valeur individualiste

Ramasser : richesse facile, valeur égoïste

Réécrire : reformuler la proposition initiale

Les trois personnages ont un intérêt à coopérer, pour leur bien-être financier commun,  mais les rivalités entre Guyanais et Métro pour le contrôle font échouer le projet dans lequel le Haïtien ne voit que son bénéfice individuel.

Dans cette représentation, la hiérarchie sociale entre les trois est basée sur la dominance du Métro qui prétend savoir ce qui est bien pour tous mais celle-ci est contestée par le Guyanais. L’Haïtien demeure marginal et se contente de prendre la richesse au lieu de contribuer à sa création.

La dynamique du récit montre le Haïtien comme un parasite qui ne veut que l’argent dans le contexte de la lutte entre Métro et Guyanais pour le pouvoir. Pour équilibrer ces relations, il faudrait repartir à zéro, refaire l’Histoire de la Guyane.

Le récit repose sur donc sur trois stéréotypes : Métro prétentieux, Guyanais dominateur et Haïtien profiteur

 

Topique Hiérarchie inversée

 Le deuxième récit inverse la hiérarchie sociale

Interprétation

La distinction entre les trois catégories repose sur un moyen de transport associé à des différences ethniques et d’âge : voiture-Guyanais-adulte, mobylette-Métro- adolescence et piéton-Haïtien-enfance.

Le Guyanais exhibe un trait de la classe supérieure et la Métro de classe moyenne, l’Haïtien de classe inférieure.

L’intrigue met en rapport deux actes illégaux, couper le chemin et fuite d’un lieu d’accident et tentative de fraude, le père faisant recoucher la victime, possiblement pour tirer quelques compensations de la Métro.

Le récit met en évidence le peu de solidarité sociale et la rivalité entre les groupes.

Le Guyanais se démarque du Métro par la consommation de luxe basée sur l’apparence de la rutilante voiture, mais même si cela semble inverser le rapport de pouvoir,  le Métro demeure en réalité dominant dans cet espace social.

L’inversion donne l’impression que les Guyanais n’ont pas les qualités pour occuper la position sociale élevée, semblant irresponsable et immature.

Le récit permute les stéréotypes du Guyanais arrogant, et du Métro irresponsable, alors que l’Haïtien demeure un profiteur .

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s